Led Zeppelin forum

de père en fils depuis 2001
Nous sommes le Aoû 19, 2019 5:51

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 51 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 12, 2006 14:26 
Groupie hystérixx
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 12, 2006 23:09
Messages: 3573
Localisation: Paris
WHEN THE LEVEE BREAKS

un de mes morceaux préférés :foi:

Dom's

8 - When The Levee Breaks :

Rien que pour le jeu de basse de Jones, déjà, cette adaptation d'un blues de Memphis Minnie est tout à fait jouissive....mais il y a cette voix d'engagement de Plant, encore fédérateur là aussi, il revient sur ses hurlements de Led Zep 1, mais on sent une maturité certaine acquise, et puis son harmonica...mamaille !

Bonzo, enregistré paraît-il au fonds d'un couloir pour en obtenir ce son en profondeur, genre tubulaire mais pour qu'il en sorte une grosse tornade blues là aussi...Là, il semble plutôt flashy que heavy....

Et puis du riff obsessionnel de Pagey, accentuant bien une certaine lourdeur de l'ensemble fortement entaillée/scandée par les drums de Bonzo dont on retrouvera plus tard la même présence sur In My Time Of Dying.....du reste, un peu comme Robert Fripp en fut friand chez King Crimson, j'ai bien l'impression que vers la fin du morceau, Page a même mis des parties de guitares retournées à l'envers, pas longtemps hein, mais ça le fait bien, et puis et puis à la fin des fin du morceau ce minuscule riff/éructation de Page largué là, comme une ultime mandale dans la tronche...waouu ! ce son là....

Ce beau blues, même si pas trop radical, clot un superbe album du Zeppelin, un album charnière en fait, car il porte en lui les stygmates des trois premiers mais se comporte déjà en éclaireur de ce qui va venir par la suite, je pense en particulier au superbe Houses of The Holy....

Et puis un héritage des sessions de ce Led Zep IV se retrouve dans Physical Grafitti, "Down By The Seaside" enregistré a Island Studios en 1971 et "Night Flight" et "Boogie With Stu" enregistrés à Headley Grange en 1971.
Alors un petit jeu pour finir : si ces trois morceaux avaient absolument du figurer sur Led Zep IV, comment les auriez-vous intercalés avec les autres ? sinon, lequels auraient-ils pu (du) remplacer à votre avis ? Bon et puis questions valables pour 3, 2 ou même un seul morceau hein....


Pierrou

When the Levee Breaks

Cette chanson impressionnante, l'une des toutes meilleures du Zep, ne figure pas forcément parmi les plus populaires, peut-être parce que sa grande complexité interdisait de l'interpréter correctement en concert. When The Levee Breaks : quand la digue s'effondre, si vous préférez. Le début du morceau, avec la batterie énorme de Bonham, clef de voûte du morceau (qui sera samplée un peu plus tard, comme chacun le sait, sur le Rhymin' and Stealin' des Beastie Boys), et ce motif de guitare implacable, donne exactement l'impression d'une vague gigantesque qui déferle en emportant tout sur son passage. Mais ce genre de procédés sonores, qui alourdissaient certains blues précédents, trouvent ici, sans que l'on puisse d'ailleurs trouver d'explication particulière, une place naturelle dans le morceau, que l'on arriverait pas à imaginer sans eux. Ce titre marque en effet l'apogée du blues zeppelinien, qui n'avait encore jamais atteint une telle maturité, et ne parviendra plus tout à fait, par la suite, à marier avec une telle perfection l'originalité, le sens de la mélodie et la puissance. C'est presque un genre de Stairway to Heaven version blues, en moins progressif, tout de même, un festival de guitares entrecroisées, de bottleneck, d'harmonica menaçant, Plant qui passe par toutes les octaves de sa voix, depuis les graves, veloutés et bluesy, jusqu'aux sommets les plus escarpés. Comment sait-on, comme sent-on que cette chanson est un blues, d'ailleurs? Il y a bien de la guitare slide, avec notamment un solo remarquable, fougueux, passionné, mais elle contourne avec une habileté surprenante tous les poncifs du genre. Plant s'est quant à lui totalement libéré de ses influences nettement perceptibles sur le premier album pour ne plus chanter que comme Robert Plant, et la structure de la chanson n'évoque que de façon lointaine les douze mesures classiques. Ah si, les paroles, tout de même, sont des paroles "blues". Elles sont d'ailleurs tirées, paraît-il, d'une chanson de Memphis Minnie, qui est créditée dans le livret des Complete Studio Recordings. Et incroyablement, quand Plant chante"If you're going down South they got no work to do, if you don't know about Chicago", on y croit à fond, je dirais même plus, on le vit avec lui, même quand il prend, pour quelques instants, des inflexions de vieux bluesman de la campagne, on marche complètement dans la combine. Comme l'album dans son ensemble, magnifiquement divers et brillant de bout en bout, ce morceau est un condensé aussi cohérent et accrocheur qu'étonnant, qui fusionne sans se forcer toutes les influences du Zep, ou presque. Et comme l'album dans son ensemble, c'est un nouveau joyau dans la discographie de Led Zeppelin.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 12, 2006 15:20 
écrivain
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 12, 2006 1:16
Messages: 687
When The Levee Breaks ou le plus grand titre de Led Zeppelin.
Monstrueux de bout en bout, lourd et saturé, mais en même temps aérien, dans une ambiance western à tomber par terre. C'est surtout la production qui est fantastique, le son que le groupe est arrivé à capter, une sorte de moment d'éternité, que ce soit la batterie bien sûr, toujours aussi tonitruante en intro, la guitare de Page bien grasse (et le riff, assez simple, mais définitif) ou la voix de Plant magistrale qui s'égosille sur l'un des meilleurs passages de la disco du groupe. En gros WTLB, c'est l'atmosphère avant tout, un truc qui dégage quelque chose d'indescriptible, l'essence zeppelinienne par excellence. Bref, When The Levee Breaks est mon morceau préféré de Led Zep, depuis le quasi début (c'est un des premiers titres du groupe, avec Babe, sur lequel j'ai halluciné, grâce à l'intro bien sûr mais aussi lors des moments où la guitare de Page s'envole), en balance avec Since I've Been Loving You et Kashmir.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 12, 2006 15:24 
Commandant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 11, 2006 23:02
Messages: 3143
Localisation: 48.38°N 2°E
Le yed a écrit:
ambiance western
western ?? :shock:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 12, 2006 15:31 
écrivain
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 12, 2006 1:16
Messages: 687
Ouais je trouve quelque chose de westernien surtout quand la guitare s'envole (je sais pas si tu vois ce que je veux dire :lol: ), puis même le riff lancinant m'évoque un décor poussiéreux sous une chaleur étouffante, un truc du genre...
Mais c'est une sensation personnelle.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 12, 2006 15:37 
Sarkofils
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 27, 2006 14:18
Messages: 3620
Ouais je suis carrément d'accord. le début avec la guitare slide et l'harmonica ça fait très western, un petit côté Ennio Morricone. J'adore ce morceau, le beat rouleau compresseur de Bonzo qui te colle dans ton siège et la slide de Jimmy comme d'habitude parfaite, et Robert qui pour une fois chante son blues de façon très cool. Un grand final pour un grand album.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 12, 2006 16:30 
écrivain
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 12, 2006 1:16
Messages: 687
Malheur j'avais oublié l'harmonica! Instrument non négligeable qui contribue beaucoup à l'ambiance du morceau. C'est une des meilleures parties d'harmonica de Plant, qui, mine de rien, sait excellement bien en jouer, même s'il n'en a pas eu souvent l'occasion (mais à chaque fois c'est un délice).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 12, 2006 20:49 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 21, 2006 20:39
Messages: 190
moi aussi d'accord avec le Yed


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 12, 2006 21:25 
Tête de Mule
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 12, 2006 1:55
Messages: 2974
wtlb c'est le morceau parfait .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 12, 2006 21:30 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 13, 2006 12:21
Messages: 82
Localisation: Nantes
Je ne vois pas quoi ajouter de plus. J'aime aussi énormement la version de JPJ en solo, ici.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 12, 2006 21:44 
Commandant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 11, 2006 23:02
Messages: 3143
Localisation: 48.38°N 2°E
Le yed a écrit:
Ouais je trouve quelque chose de westernien surtout quand la guitare s'envole (je sais pas si tu vois ce que je veux dire :lol: ), puis même le riff lancinant m'évoque un décor poussiéreux sous une chaleur étouffante, un truc du genre...
Mais c'est une sensation personnelle.

euh bon... :lol: qu'on dise que hot dog fasse western je comprends mais The Levee.... :? ;) ça te fait pas plutôt deep south ?... :P


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 12, 2006 21:50 
Dodécadent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sep 04, 2006 13:03
Messages: 555
pour toi westernien c'est country ??


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 12, 2006 22:02 
Commandant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 11, 2006 23:02
Messages: 3143
Localisation: 48.38°N 2°E
:?:
t'as jamais entendu de country dans les western ? alors que c'est LA musique western ? pffff simdax


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 12, 2006 22:10 
Dodécadent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sep 04, 2006 13:03
Messages: 555
:oops:

pour moi Western c'est John Ford, alors je suis désolé qu'il y ait pas de country dans Ford

:mrgreen:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 12, 2006 22:11 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sep 24, 2006 9:45
Messages: 113
PY a écrit:
:?:
t'as jamais entendu de country dans les western ? alors que c'est LA musique western ? pffff simdax


country = cowboy

_________________
B comme Bonobo
www.raspa.fr.st ou LE groupe de Flow.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 12, 2006 22:16 
Bonobo a écrit:
PY a écrit:
:?:
t'as jamais entendu de country dans les western ? alors que c'est LA musique western ? pffff simdax


country = cowboy


cowboy = gay


tout s'explique :wink:


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 12, 2006 22:30 
écrivain
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 12, 2006 1:16
Messages: 687
PY a écrit:
euh bon... :lol: qu'on dise que hot dog fasse western je comprends mais The Levee.... :? ;) ça te fait pas plutôt deep south ?... :P

Hot Dog c'est plus folklorique, ça se prête à l'image du farwest, d'accord mais avec un trait forcé, caricatural. J'imagine mal ce genre de morceau dans un film western, à moins d'être parodique. Alors que Levee c'est un peu Morriconien, comme dit piweeh, la tension et certaines sonorités de ce morceau pourraient se prêter aux films de Leone par exemple... Mais deep south ça me va aussi. En fait on mélange les deux, western et deep south, et on obtient Levee :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 13, 2006 13:40 
Commandant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 11, 2006 23:02
Messages: 3143
Localisation: 48.38°N 2°E
Le yed a écrit:
Hot Dog c'est plus folklorique, ça se prête à l'image du farwest, d'accord mais avec un trait forcé, caricatural.

bah non, musique country ou musique western c'est la même chose à la base ! :P
bon après évidemment si tu prends exemple sur des western spaghetti... mais même là ça ne me rappelle pas du tout Morricone, enfin bon c'est pas grave hein :lol: :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 13, 2006 13:59 
Dodécadent
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sep 04, 2006 13:03
Messages: 555
heu ??

tu veux dire qu'un genre cinématographique a défini un genre musical ??

Pour moi Country c'est une forme de folk américaine primitive un genre ça Image
Mais par exemple la musique de Morricone c'est absolument pas de la country pour moi ??


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 13, 2006 14:07 
Sarkofils
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 27, 2006 14:18
Messages: 3620
Bah non Morricone c'est pas vraiment de la country. Enfin ça dépend si on considère que les Sex Pistols font du jazz ou pas en fait.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 13, 2006 14:09 
Modérateur galant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 21, 2006 10:23
Messages: 2624
Localisation: pas encore
simdax a écrit:
Pour moi Country c'est une forme de folk américaine primitive un genre ça Image

Pour moi aussi si tu remplaces le mec avec les cheveux blancs par piweeh avec son chapeau et des "chaussons de rock and roll" en train de crier HiiiiHAaa !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 51 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com