Led Zeppelin forum

de père en fils depuis 2001
Nous sommes le Oct 23, 2019 22:20

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 05, 2006 10:16 
Groupie hystérixx
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 12, 2006 23:09
Messages: 3573
Localisation: Paris
Rock'n Roll


Dom's
2 - Rock And Roll :

C'est avec des morceaux de ce style que Led zep s'affirme comme un groupe qui sait faire le rock and roll du futur comme des sortes de Chuck Berry. Et puis ce "Rock and roll" là vous pousse lui aussi vers le dance floor même si vous ne savez pas danser. Ce morceau là tue, juste en enfilade de "Black dog", contribuant ainsi à paver une sorte de boulevard du foutre musical...
Il n'y a rien à jeter dedans, la batterie est certe bien présente mais un peu en arrière plan quand même, Jonesy colle aux basques de Page qui, encore une fois, prouve qu'il y a "riff et riff ©" comme il le disait si bien de même que son très beau solo dedans, et puis le Planty joue le beau blond en la chaleur du rock, sorte d'entertainer en érection qui fait mouiller les jolies jeunes filles qui le badent, en jupes année 60 et qui virevoltent et ont oublié leur culotte au vestiaire....

Plus tard, des morceaux comme "Candy store rock" ou même "south bound saurez" me sembleront être les enfants de "Rock and Roll"...

Enfin, la première fois que j'ai écouté "Rock and Roll" live, c'est à dire sur leur premier live "The Song Remains the same", j'ai pris une des plus grosses baffes de ma vie !....ce son nom de zeus ! ce son !....


pierrou
Rock 'n' Roll

Un hommage tout à fait transparent et assumé de Led Zeppelin au rock'n'roll originel... A moins qu'il ne s'agisse d'une habile façon de jouer cette musique qu'ils aiment tant, et qu'ils reprennent en concert depuis leurs débuts, sans avoir à payer de droits d'auteurs? Cette version studio, en tout cas, adopte une allure de shuffle classique, qui puise ses origines dans le bon vieux blues, mais avance à fond la caisse et à la façon mécanique d'une loco à vapeur qui tournerait à l'uranium enrichi. La batterie, placée très en avant dans le mix, n'est pas étrangère à cette sensation, de même que le jeu très linéaire de Page et Jones, sans nuance, sans chichis. Indéniablement, ce morceau est une nouvelle preuve que Led Zeppelin domine désormais totalement ses influences, les malaxe et les transforme au gré de son inspiration, en plomb, en or ou en mercure, jonglant avec les conventions et les clichés d'une façon souvent astucieuse. J'avouerai, cela dit, que cette chanson ne me paraît pas être le plus bel exemple d'intégration réussie d'influences délibérément identifiables dans le son de Led Zeppelin. Page lui-même semble considérer ce morceau comme une de ses grandes réussites, mais je trouve précisément, ici, le clin d'oeil légèrement trop appuyé. On voudrait bien prendre la chanson au premier degré, comme un bon gros Communication Breakdown, par exemple, poser l'oreille sur les rails façon sioux et ressentir la vibration infernale du morceau. Le rythme qui ne faiblit jamais, le riff typiquement zeppelinien sur le couplet, le solo incandescent joué en apnée ou encore l'invité surprise Ian Stuart qui martèle son piano comme si on venait juste de lui ôter sa camisole, tous ces éléments donnent envie de se laisser emporter. Mais il y a aussi, en permanence, ce petit sourire en coin qui nuit un peu, pour une fois, à l'efficacité de la chanson. A noter qu'en live, où Page joue à lui tout seul les deux parties de guitare principales que l'on entend sur le disque, la chanson prenait généralement un autre visage, plus heurté et chaotique, le son était plus métallique aussi, ce qui fait que la pilule passait sans doute mieux.



ce que j'en pense::
je n'ai jamais aimé, ni sur le disc ni en live, surtout qu'en live Robert déraille puisqu'il nous le fait s'en s"etre échauffé la voix :roll:
c'est.... comme Black dog et WLL, un truc d'ouverture de concert: la lumière nous ébloui en meme temps que les premiere note de la batterie..... mais j'admet volontier que ce soit un super morceau, musicalement parlant... dailleurs j'ai jamais entendu de reprise qui arrive à la cheville de l'original, meme avec mla voix de Plant qui déraille....


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 05, 2006 11:34 
Modérateur galant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 21, 2006 10:23
Messages: 2624
Localisation: pas encore
Je trouve qu'elle porte parfaitement son nom 8)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 05, 2006 15:17 
écrivain
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 12, 2006 1:16
Messages: 687
Pas mieux, un des meilleurs morceaux de Led Zep.
La perfection incarnée. La batterie en intro est culte et le riff est envoyé d'une telle façon que ce n'est que du bonheur, le rock'n'roll de rêve. Au niveau de la concision et l'efficacité pure le groupe n'a pas fait mieux (pas même Immigrant Song). Et en live c'est toujours aussi bon, moins parfait, mais débordant d'énergie, parfois foutraque mais trop bien emballé. Bref j'adore, un de mes tout préféré morceau du Zep, dans mon top 5.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 05, 2006 15:38 
Groupie hystérixx
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 12, 2006 23:09
Messages: 3573
Localisation: Paris
comme quoi c'est pas si mal de donner chacun son avis....dans la grande diversité.... :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 05, 2006 16:19 
Sarkofils
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 27, 2006 14:18
Messages: 3620
Le truc qui poutre le plus c'est la mise en place de la guitare et de la batterie pendant le solo de Page. Malheureusement en live le morceau souffre de la voix de Plant souvent pas top.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 05, 2006 16:41 
Modérateur galant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 21, 2006 10:23
Messages: 2624
Localisation: pas encore
Surtout que commencer avec celle là, c'est pas trop une bonne idée pour lui :? :lol:
C'est con c'est plutôt un bon show opener dans ta face 8)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 05, 2006 17:11 
Sushifever
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 27, 2006 0:12
Messages: 4197
Rock & Roll utilise jusqu'au bout les possibilités du morceau. Aucune erreur, le jeu de Bonzo est sur-monumental de groove et de puissance pour un plan basique, qu'il fait sonner et qu'il place de façon impeccable en avance sur le riff de gratte. Page est magnifique, Plant chante comme un Dieu et JPJ est tout aussi bon.
Délicieusement trippant. Peut-être mon préféré des morceaux "courts" du zep.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 05, 2006 18:16 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 13, 2006 12:21
Messages: 82
Localisation: Nantes
Une de mes préférées du Zep, simple, courte, un bon petit solo, et le piano qui rajoute une ptite touche a l'ensemble. :piano:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 06, 2006 6:29 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 21, 2006 20:39
Messages: 190
et une bonne pensée au passage pour Ian Stu Stewart, le sixième Stones, et son boogie woogie du tonnerre

plus se souvenir qu'à Headley Grange JPJ et JP en avaient après Bonzo qui n'arrivait pas à attraper la mesure en 5 temps de Four Sticks, et pour se défouler à la pause il reprend l'attaque d'un vieux Little Richard, Jimmy se greffe avec un riff et voilà comment la chose s'est faite

Stu était là pour accompagner le Rolling Stones Mobile Studio, le camion équipé studio d'Exile on Main Street qu'ils louaient aux copains (non, en affaires, y a pas de copains)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 06, 2006 15:34 
Commandant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 11, 2006 23:02
Messages: 3143
Localisation: 48.38°N 2°E
FB a écrit:
plus se souvenir qu'à Headley Grange JPJ et JP en avaient après Bonzo qui n'arrivait pas à attraper la mesure en 5 temps de Four Sticks

ah ouais ? pourtant Jimmy disait plutôt qu'il n'arrivait pas à faire sonner la batterie comme ils le voulaient... jusqu'à ce que bonzo prenne les 4 sticks

sinon rock 'n roll : c'est un de ces quelques morceaux que je n'appréciais pas trop au début, pour son côté un peu ringard, pensais-je, et qui maintenant m'emballe dès l'ouverture tonitruante de Bonzo :D et d'accord pour Stu qui ajoute bien sa patte au morceau :P


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Fév 12, 2007 23:15 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jan 17, 2007 1:12
Messages: 119
Localisation: Ivry-sur seine/Paris
encore un titre génial, une intro de batterie fracassante et un riff de guitare qui tourne à l'infini et qui fait vraiment penser aux 50's, mais dans version de tsrst j'ai toujours trouvé ça trop bruyant, un énorme brouhaha ,on distingue mal les instruments, pas une bonne entrée en matiére pour découvrir led zep, je préfère largement la version studio.Je me souvient encore de leur passage sur canal+ en 98 et qu'il l'ont joué, je l'ai magnétoscopé ,Page avait les doigts rouillés sur le solo mais quelle émotion !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com