Led Zeppelin forum

de père en fils depuis 2001
Nous sommes le Oct 15, 2019 3:04

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Shaken 'n' Stirred
MessagePosté: Avr 10, 2011 13:57 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 17, 2006 18:42
Messages: 1741
MrProg a écrit:
blue sky bag a écrit:
tu dois être constipé pour chier


ne perçois-tu pas là un léger paradoxe ?... :coquin:


Rectification : "Tu as du être sacrément constipé pour ...." Ca te va comme ça ?

Si au moins tu prenais la peine de nous expliquer pourquoi, après apparemment avoir commencé à suivre en détail la carière solo de Plant (jusqu'à Manic Nirvana ?), tu avais changé d'opinion et d'avis en cours de route et décrété que ça ne valait pas tripette (alors cette histoire de poster c'est vrai ou pas ?)

Ca au moins c'est intéressant. Cent fois plus que tes chroniques bien pauvres en analyse.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shaken 'n' Stirred
MessagePosté: Avr 10, 2011 14:11 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 17, 2006 18:42
Messages: 1741
JackKnife a écrit:
blue sky bag a écrit:
Mouais.
Je ne vois pas bien comment on peut faire sérieusement l'impasse sur un album qui a vu les retrouvailles discographiques de Robert et Jimmy ("Sea of Love" et "I Get a Thrill") et qui a été un immense succès aux States, grâce au single "Sea of Love", classé n°1 (album de platine quant à lui).
Présence de Jeff Beck sur 2 morceaux également.
Bon d'accord, il s'agit d'un répertoire de reprises fifties et l'initiative de l'album revient à Ahmet Ertegun qui suggéra à Plant de l'enregistrer.
Mais quand même.
Finalement ce maxi Ep ne fait que laisser une trace visible dans la discographie de Robert de sa période pré-"Pictures At Eleven", celle qui l'a vue faire des dates avec un groupe et un répertoire de reprises baptisé déjà "The Honey Drippers" en 1981.
C'est par là que Robert a réattaqué la scène après la fin de LZ et le décès de John. Donc ça compte quand même dans son parcours. En plus lors de la tournée "Shaken'n'Stirred" Plant incluait dans son répertoire un set Honey Drippers. Ce qui au passage constitue LE grand écart stylistique de sa carrière.


Normalement je n'écris rien dans un topic ouvert par un coverdalien mais la vie étant ce qu'elle est, me voilà.
Je ne suis pas d'accord avec toi à propos des Honeydrippers. Le EP sorti en 84 n'a rien à voir avec le groupe qui accompagnait Plant en 81. Pas les mêmes mecs, pas le même feeling. Sur le EP Plant est associé à de gros poissons alors que son groupe de scène (le vrai Honeydrippers) était formé de vrai gars qui jouaient pour jouer.
J'adore ce EP, mais attention aux associations malheureuses.


Alors quoi, tant que Plant faisait ça pour se remettre en jambe, de manière presque clandestine, c'était respectable, mais une fois que ça avait cartonné dans les charts aux States, ça devenait infâme ? Parce que tu crois que Page et Beck simulent leur attachement pour ce répertoire en participant à cet album et qu'ils sont venus là pour cachetonner comme à la grande époque ? Qu'Ertegun n'est qu'un marchand de tapis ?

JackKnife a écrit:
Quant aux albums solos de Robert ou des autres il y a des endroits plus indiqués pour en parler!


Donc ça veut dire qu'ici on a pas le droit d'en parler ?

Mais qu'est ce que c'est que ce terrorisme intellectuel ?

Venez donc tous ici en parler. Qu'il y ait un vrai débat. Parce que c'est là que ca peut être éventuellement intéressant.

Ceci dit, je viendrais poster sur ton forum. Notamment sur ce projet d'anthologie live solo.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shaken 'n' Stirred
MessagePosté: Avr 10, 2011 19:02 
Mimite
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 12, 2006 2:40
Messages: 1742
blue sky bag a écrit:
(alors cette histoire de poster c'est vrai ou pas ?)


:roll:

_________________
Le Super Blog Progressif de Mr Prog

Jean-Michel a écrit:
Page, c'est technique, mais des fois, c'est de la branlette, un peu chiant. Keith Richards est bien moins fort techniquement, mais par contre ça sonne mieux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shaken 'n' Stirred
MessagePosté: Avr 10, 2011 20:48 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 16, 2006 17:37
Messages: 591
Localisation: France
blue sky bag a écrit:
JackKnife a écrit:
blue sky bag a écrit:
Mouais.
Je ne vois pas bien comment on peut faire sérieusement l'impasse sur un album qui a vu les retrouvailles discographiques de Robert et Jimmy ("Sea of Love" et "I Get a Thrill") et qui a été un immense succès aux States, grâce au single "Sea of Love", classé n°1 (album de platine quant à lui).
Présence de Jeff Beck sur 2 morceaux également.
Bon d'accord, il s'agit d'un répertoire de reprises fifties et l'initiative de l'album revient à Ahmet Ertegun qui suggéra à Plant de l'enregistrer.
Mais quand même.
Finalement ce maxi Ep ne fait que laisser une trace visible dans la discographie de Robert de sa période pré-"Pictures At Eleven", celle qui l'a vue faire des dates avec un groupe et un répertoire de reprises baptisé déjà "The Honey Drippers" en 1981.
C'est par là que Robert a réattaqué la scène après la fin de LZ et le décès de John. Donc ça compte quand même dans son parcours. En plus lors de la tournée "Shaken'n'Stirred" Plant incluait dans son répertoire un set Honey Drippers. Ce qui au passage constitue LE grand écart stylistique de sa carrière.


Normalement je n'écris rien dans un topic ouvert par un coverdalien mais la vie étant ce qu'elle est, me voilà.
Je ne suis pas d'accord avec toi à propos des Honeydrippers. Le EP sorti en 84 n'a rien à voir avec le groupe qui accompagnait Plant en 81. Pas les mêmes mecs, pas le même feeling. Sur le EP Plant est associé à de gros poissons alors que son groupe de scène (le vrai Honeydrippers) était formé de vrai gars qui jouaient pour jouer.
J'adore ce EP, mais attention aux associations malheureuses.


Alors quoi, tant que Plant faisait ça pour se remettre en jambe, de manière presque clandestine, c'était respectable, mais une fois que ça avait cartonné dans les charts aux States, ça devenait infâme ? Parce que tu crois que Page et Beck simulent leur attachement pour ce répertoire en participant à cet album et qu'ils sont venus là pour cachetonner comme à la grande époque ? Qu'Ertegun n'est qu'un marchand de tapis ?

JackKnife a écrit:
Quant aux albums solos de Robert ou des autres il y a des endroits plus indiqués pour en parler!


Donc ça veut dire qu'ici on a pas le droit d'en parler ?

Mais qu'est ce que c'est que ce terrorisme intellectuel ?

Venez donc tous ici en parler. Qu'il y ait un vrai débat. Parce que c'est là que ca peut être éventuellement intéressant.

Ceci dit, je viendrais poster sur ton forum. Notamment sur ce projet d'anthologie live solo.

Relax! Je dis qu'il faut voir que les musiciens ayant enregistré le Ep ne sont pas les Honeydrippers de la première heure. C'est une précision, disons historique. Pas la peine de flipper!

_________________
Faipalcon !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shaken 'n' Stirred
MessagePosté: Avr 10, 2011 21:11 
Modo Cheikh Khan
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 26, 2006 12:13
Messages: 2979
C'est la méthode BSB, il ne sait lire qu'entre les lignes des trucs que personne d'autre ne voit ni n'écrit. Après, il enfile sa cape blanche de grand défenseur outragé des causes inutiles avec des km de lyrisme qui fout la chiasse. :roll:

_________________
venusohm a écrit:
Je n'ai rien contre JPJ, à l'exception de ses années Clayderman de 77 à 80.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shaken 'n' Stirred
MessagePosté: Avr 11, 2011 19:19 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 17, 2006 18:42
Messages: 1741
JackKnife a écrit:
Relax! Je dis qu'il faut voir que les musiciens ayant enregistré le Ep ne sont pas les Honeydrippers de la première heure. C'est une précision, disons historique. Pas la peine de flipper!

Je n'ai jamais dis le contraire.
C'est ça dans ton message qui m'a quelque peu "excité": "était formé de vrai gars qui jouaient pour jouer". Parce que là, c'est de la mauvaise foi à l'état pur. On connaît l'amour de Page pour Scotty Moore, entre autres. Beck vient encore de sortir un album dédié à ses maîtres à jouer passés et Brian Setzer a été l'incarnation vivante du revival fifties tout au long de sa carrière. Enfin bon, c'est même pas la peine de se justifier, quoi.
Bref, tant bien que mal, on en a quand même parlé de cet épisode Honey Drippers (décomposé en 3 apparitions différentes si l'on veut rentrer dans le détail) et c'est l'essentiel.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Shaken 'n' Stirred
MessagePosté: Avr 11, 2011 19:29 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 17, 2006 18:42
Messages: 1741
Zeuso a écrit:
C'est la méthode BSB, il ne sait lire qu'entre les lignes des trucs que personne d'autre ne voit ni n'écrit. Après, il enfile sa cape blanche de grand défenseur outragé des causes inutiles avec des km de lyrisme qui fout la chiasse. :roll:

Tu me déçois Zeuso. T'as bien raison d'être nostalgique de l'èpoque où ton pote Laurent fréquentait ces allées. C'était quand même autre chose que Mister Prog ou Venusohm.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 27 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com