Led Zeppelin forum

de père en fils depuis 2001
Nous sommes le Aoû 17, 2019 19:59

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Godspeed You! Black Emperor
MessagePosté: Avr 12, 2010 20:03 
Roux officiel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 14, 2006 20:26
Messages: 7134
Localisation: 48° 38′ Nord 2° 00′ Ouest
Ya un moment ou vous pourrez poser des questions durant le concert...demandez si Godspeed va passer en france cet hiver svp ! :P
a fortiori j'espère qu'ils viendront aux transmusicales :).

_________________
Galette saucisse !
"if people don't like it now, they will" Albert Ayler


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Godspeed You! Black Emperor
MessagePosté: Avr 13, 2010 20:08 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 09, 2008 16:28
Messages: 222
Localisation: Marseille
Ce sera fait. :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Godspeed You! Black Emperor
MessagePosté: Avr 15, 2010 10:27 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 09, 2008 16:28
Messages: 222
Localisation: Marseille
C'était gigantesque hier soir.

Je suis malade depuis trois jours, donc un peu crevé au début et j'ai eu du mal à entrer dans la musique pendant les deux premières chansons, mais ensuite c'était claque sur claque avec des montées et des moments assez longs d'une puissance apocalyptique. On avait vraiment l'impression de respirer la musique et c'était tellement puissant que je me suis surpris à trembler de peur à la fin d'un morceau, avec quasiment les larmes aux yeux aussi tellement c'étais jouissif (pas retenu le nom du morceau en question, mais c'était celui qui précédait le rappel, et comme ta set-list a l'air semblable à la nôtre, Hibernatus, j'irai vérifier).

J'ai trouvé le batteur très inspiré et il avait l'air de prendre un pied pas possible, de même qu'Efrim qui était drôle et totalement perché (ce qui semble être habituel). Le contre-bassiste envoyait du lourd et les raffales sonores des violonistes étaient splendides - je suis tombé amoureux de celle qui a les cheveux longs, je crois que c'est la femme d'Efrim et j'ai en conséquence entrepris de me laisser pousser la barbe, encore plus les cheveux, de porter des tee-shirts trois tailles en dessous et de ne plus me laver ; d'ailleurs, à ce propos, à un spectateur qui demandait à Efrim quelle est la marque de son shampooing, celui-ci a répondu qu'il payait 300$ par an pour que Brian Adams lui lave les cheveux (on devinera avec quel produit...).

Ensuite, j'ai voulu poser une question pour GY!BE, mais à un gars qui lui avait demandé si la reformation était réelle, Efrim a confirmé après un moment d'hésitation tout en demandant poliment à ce que Godspeed ne soit pas évoqué par respect pour les musiciens de SMZ qui n'en font pas partie. Je n'ai donc pas osé l'interroger sur d'éventuels concerts.

C'était vraiment excellent en tous cas, j'en ressors ravi et avec le vinyle de leur dernier album dédicacé par le batteur et une des violonistes !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Godspeed You! Black Emperor
MessagePosté: Avr 15, 2010 15:56 
Roux officiel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 14, 2006 20:26
Messages: 7134
Localisation: 48° 38′ Nord 2° 00′ Ouest
Black Dog a écrit:
Je suis malade depuis trois jours, donc un peu crevé au début et j'ai eu du mal à entrer dans la musique pendant les deux premières chansons, mais ensuite c'était claque sur claque avec des montées et des moments assez longs d'une puissance apocalyptique.

;) yep ça m'a fait ça aussi quand je les avaient vu à Paris la 1ère fois.

Pour la setlist normalement t'avais Metal Bird au début (la chanson rock qui défonce tout comme une locomotive)...

Citation:
Ensuite, j'ai voulu poser une question pour GY!BE, mais à un gars qui lui avait demandé si la reformation était réelle, Efrim a confirmé après un moment d'hésitation tout en demandant poliment à ce que Godspeed ne soit pas évoqué par respect pour les musiciens de SMZ qui n'en font pas partie. Je n'ai donc pas osé l'interroger sur d'éventuels concerts.

ça fait sens et ça se respecte au moins vous aurez essayé :).

Citation:
C'était vraiment excellent en tous cas, j'en ressors ravi et avec le vinyle de leur dernier album dédicacé par le batteur et une des violonistes !

Dis toi bien que c'était encore mieux les années passées :mrgreen: . D'ailleurs j'ai fait une review du dernier album...je ferais aussi une review du concert que j'ai vu un peu plus tard.
Malheureusement je n'avais plus de thunes pour acheter vinyle/cd...en plus ils avaient un Horses in the sky, mon préféré, en stock :( :pleure:

_________________
Galette saucisse !
"if people don't like it now, they will" Albert Ayler


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Godspeed You! Black Emperor
MessagePosté: Avr 16, 2010 15:35 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 09, 2008 16:28
Messages: 222
Localisation: Marseille
Yes, Metal Bird est excellente, le violon saturé de l'intro m'avait fait sursauter de plaisir.
Je préfère "Horses In The Sky" moi aussi, mais comme il n'y était qu'en CD, j'ai préféré prendre le nouvel album en vinyle... (je plaide l'intégrisme). D'ailleurs, à quel endroit as-tu posté ta review de "Kollaps Tradixionales" ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Godspeed You! Black Emperor
MessagePosté: Avr 16, 2010 16:42 
Roux officiel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 14, 2006 20:26
Messages: 7134
Localisation: 48° 38′ Nord 2° 00′ Ouest
http://kaliayev.canablog.com le lien est aussi sur mon profil ;).

la review du concert devrait être dans le w-e.

_________________
Galette saucisse !
"if people don't like it now, they will" Albert Ayler


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Godspeed You! Black Emperor
MessagePosté: Avr 17, 2010 16:08 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 09, 2008 16:28
Messages: 222
Localisation: Marseille
Merci :)
Je te dirai ce que j'en ai pensé, pour le moment je ne l'ai pas écouté.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Godspeed You! Black Emperor
MessagePosté: Avr 24, 2010 16:46 

Inscription: Oct 24, 2006 15:21
Messages: 85
j'ai craqué on a pris un chalet pour 6 pour l'atp :oops: :vole:

_________________
"Tout est musique! Excepté Coldplay" Robert Plant (Munich, 25.11.05)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Godspeed You! Black Emperor
MessagePosté: Mai 07, 2010 22:02 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 09, 2008 16:28
Messages: 222
Localisation: Marseille
Je me suis fait une session intensive de Godspeed il y a deux semaines.

D'abord, Lift Your Skinny Fists Like Antennas To Heaven, écouté seul dans le noir, dans un trait de temps.
L'atmosphère est de celles qui vous pénètrent totalement, incidieusement, sans que vous ne le réalisiez. Lorsque vient la montée, vous êtes pris au piège. Tétanisé, vous subissez les chocs. Vous êtes enveloppé tout entier dans un voile de son, qui devient un mur, qui vous envoie bouler à son gré sur les parois de la pièce, alors que vous demeurez stupidement impuissant à vous demander ce qui vous arrive. Puis, la descente. Vous pensez reprendre le contrôle, mais c'est trop tard, votre esprit est déjà totalement soumis. Vos sens sont aiguisés à un point terrible, et la musique vous a rendu émotionnellement totalement vulnérable. C'est ça, la magie de Godspeed, un génie de la sensation pure, s'extasier devant de l'insignifiant et en faire du beau, et, lorsque le grandiose survient, s'effondrer en larmes, terrassé par cette force brute et cette splendeur si humaine.
Les montées de l'album sont toutes absolument phénoménales et imparables. La richesse de l'instrumentation, les audaces musicales qui gardent toujours ce dépouillement de style si caractéristique ramènent toujours cette musique à la dimension de l'humain. Ce dont il s'agit, c'est l'homme, ses peines, ses souffrances, les affres de son existence. On finit fatalement par s'y identifier et vivre et ressentir profondément en soi tout ce que l'on écoute avec, désormais, les oreilles de l'esprit.

Je n'avais, avant cela, jamais vécu un tel moment musical et j'avoue que j'ai mis près d'une semaine à m'en remettre, avec une légère déprime latente, ensuite. J'avais le sentiment évident que ce disque concentrait en lui tout ce que j'ai toujours le plus aimé dans la musique :
Emotionnellement, cette part de mystère, d'énigme, de torture, et à la fois l'intimité profonde qu'elle révèle avec l'auditeur, sa sincérité.
Musicalement, une synthèse de la musique symphonique, du progressif, du rock, des ballades, du métal... Une synthèse géniale du plus beau de la musique.
Cette espèce de déshérence violente que je cherchais ado quand j'écoutais Burzum, elle est là mais encore magnifiée. Là où tous les autres n'avaient qu'efleuré le but, j'avais le sentiment que Godspeed a frappé dans le mille.

Je ne sais pas ce qu'il restera de ce sentiment avec davantage de recul, mais je crois que cet album est définitivement très grand.

En rentrant sur Marseille, j'ai fini par trouver Yanqui U.X.O chez un disquaire, mais j'ai eu très peur de le mettre sur la platine et ça reste donc en stand-by.
Affaire à suivre...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Godspeed You! Black Emperor
MessagePosté: Aoû 28, 2010 12:22 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 09, 2008 16:28
Messages: 222
Localisation: Marseille
J'ai ma place pour le concert de Godspeed à Londres, le 14 décembre !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Godspeed You! Black Emperor
MessagePosté: Aoû 28, 2010 12:33 
Roux officiel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 14, 2006 20:26
Messages: 7134
Localisation: 48° 38′ Nord 2° 00′ Ouest
un peu bête, ils sont en concert à paris en janvier c'est quand même plus près :coquin:

_________________
Galette saucisse !
"if people don't like it now, they will" Albert Ayler


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Godspeed You! Black Emperor
MessagePosté: Aoû 28, 2010 12:36 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 09, 2008 16:28
Messages: 222
Localisation: Marseille
La date de Paris tombera probablement au milieu de mes partiels, malheureusement :? Avec Ryanair, le billet coûte que dalle, alors j'en profiterai pour tailler quelques jours de vacances et visiter Londres avec des potes à cette occasion.

Tu vas les voir à Paris ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Godspeed You! Black Emperor
MessagePosté: Aoû 29, 2010 12:23 
Roux officiel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 14, 2006 20:26
Messages: 7134
Localisation: 48° 38′ Nord 2° 00′ Ouest
nan je ne pense pas.

_________________
Galette saucisse !
"if people don't like it now, they will" Albert Ayler


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Godspeed You! Black Emperor
MessagePosté: Jan 29, 2011 22:03 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 09, 2008 16:28
Messages: 222
Localisation: Marseille
Concert de Godspeed, hier soir, à Marseille. La chronique viendra quand je m'en serai remis...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Godspeed You! Black Emperor
MessagePosté: Jan 30, 2011 13:00 
Boulizique
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 14, 2006 20:39
Messages: 5364
Localisation: Une région au bord de l'aise ...
attendue avec impatience !

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière"

blog - myspace -
last.fm - forum


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Godspeed You! Black Emperor
MessagePosté: Jan 30, 2011 14:58 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 09, 2008 16:28
Messages: 222
Localisation: Marseille
Voici la chronique que j'ai envoyée à xsilence.net :)



Il y a plusieurs moyens de chroniquer un concert. Je pourrais vous raconter ce que j'ai fait dans l'après-midi, où j'ai mangé mon repas, de quelle couleur était la salle, quelle tronche avaient les gens. Je pourrais ensuite, éventuellement, en trois lignes, vous dire si c'était cool ou pas.
Mais je gage, d'une part, que vous n'en avez rien à foutre. Ce sont des gens comme vous et moi, et la salle était rouge. Et d'autre part, ce ne serait pas rendre hommage à la majesté de l'évènement. Il est pénétré d'une ambition d'absolu et d'une classe qui forcent le respect : alors, pour lui rendre grâce, je vais tenter de vous raconter comment je l'ai personnellement vécu et ressenti, ce qu'il m'a apporté, conscient néanmoins que cette ambition est relativement vaine et que ce n'est qu'en le vivant réellement qu'on peut comprendre ce que cela signifie.

Il est complexe de mettre des mots sur ce que représente un concert de Godspeed You! Black Emperor. Il s'agit, avant tout, d'une expérience intérieure, d'un conte solitaire où la musique s'aventure au plus profond de chacun pour vous tordre les boyaux, vous dévorer l'esprit, vous subjuguer et vous avaler dans le lent déroulement spiralé d'une conquête dionysiaque.

Un lent grondement monocorde et oscillatoire envahit l'atmosphère dès l'achèvement de la première partie. C'est le Hope Drone. Il se poursuivra un bon quart d'heure, le temps de la pause, puis laisse place à l'apparition au compte goutte de chaque musicien sur la scène. Aucun signe, et si la plupart paraissent plutôt perdus et désorientés qu'attentifs, ils sont, en tous cas, profondément reclus en eux-même. Chacun s'installe à son instrument puis accompagne le lent vrombissement dont les saveurs s'exhalent progressivement jusqu'à former une symphonie et concorder vers la première note de Moya. La première idée qui vient à l'esprit est que le niveau sonore est ahurissant. Dès lors, je m'aperçois que je suis envahi de frissons de haut en bas, lesquels ne me quitteront plus.
Sophie Trudeau joue lentement, comme pour mieux savourer les notes qu'elle égrène. La basse suit, les guitares dissipent des stridences et, enfin, tous les instruments jouent à l'unisson dans une osmose splendide, et semblent vivre intensément chaque instant. La montée débute dans un magma sonore où l'intensité musicale et l'implication personnelle des musiciens sidère. Le batteur a les yeux révulsés, la bouche tordue et l'air effrayé avant de parfaitement bâtir l'explosion finale pour retomber sur ses pieds, soulagé. La respiration totalement coupée pendant une trentaine de seconde, je réalise enfin que le concert a débuté.

Moya n'était qu'une mise en jambe. Le reste du concert est un véritable « marathon émotionnel ». Le groupe a totalement quitté la Terre, et nous le suivons. Les nerfs et le corps sont poussés dans leurs retranchements par des musiques d'une intensité qu'on ne peut pas qualifier, gonflés d'une vibration qu'on ne peut décrire, et déclamant un message qu'on ne peut pas retransmettre.

Ils semblement tous véritablement jouer leur vie sur chaque morceau. Cette passion qui anime le groupe est d'une nature communicative. Elle se répand dans la salle jusqu'à irradier profondément l'assistance. La musique devient sa seule valeur qui compte, désormais. On se sent contaminé par elle, dévoré, subjugué, possédé. Un phénomène de décorporation s'initie et conduit à abandonner tout contrôle sur soi. Dès lors, toute réaction est directement calquée sur la musique. Tout phénomène d'ennui, tout tracas extrinsèque est banni, l'attention est monopolisée et s'oriente mystiquement vers un objet lointain et irréel. Elle se déconnecte d'elle-même. Là, débute une expérience proche du spirituel. La connexion entretenue avec chaque son est d'un ordre nouveau. Avant de ressentir la musique, on la respire. Chaque inhalation est musicale, chaque tressaillement est musical, chaque crépitement corporel est d'essence musicale.
L'abandon est total.

La musique est poussée dans ses retranchements. Chaque membre se transcende, se démène, se dévoue au service de cette œuvre monumentale où chaque morceau est une magistrale épopée onirique, démesurément excessive dans l'émotion qu'elle déclame. Depuis la profonde tristesse qui s'exhale de Rocket Fall on Rocket Falls et Monheim, le désespoir vous y laissant la mine abattue et les yeux mouillés, jusqu'aux angoisses terrifiantes à couper le souffle de Static : le concert approche des cimes du sublime.

Une fois à l'extérieur, après avoir quitté la salle, j'ai subi un étrange contre-coup, sans pouvoir en identifier la nature. Des larmes me sont brusquement venues aux yeux, marquant probablement le retour à la réalité lorsque l'abandon de la musique commence à se dissiper suite à son interruption. Terrassé et pensif, je me suis assis sur un banc.
J'emporte avec moi un sentiment étrange, empreint de la paradoxale certitude philosophique de la bonté des choses mêlée à une expérimentation profonde du malheur et du désespoir. Cette musique conduit à ressasser intérieurement le sel de l'existence : joies et peines, douleurs et mélancolies. Les affres de la vie y sont violemment et démesurément ressassées, puis catharsisées. Après avoir enduré pendant quelques temps un sentiment nuancé, fait de lourdeur et de poésie, j'ai le sentiment d'être plus léger, comme lavé, l'âme soulagée et comme emplie d'un substrat nouveau. Le mot espoir qui tremblait sur le mur au début du concert prend un relief plus tangible.
La profonde bonté qui émanait du regard d'Efrim Menuck avait également quelque chose de rassurant dans ce torrent d'extase, et j'ai la fierté d'avoir reçu de lui un sourire et un salut amical lorsque, durant l'introduction de Sleep, je lui ai levé mon pouce en signe de joie.

Comme pour confirmer mes réflexions, un ami m'a dit, plus tard, « Je ne suis plus le même. ».

Je n'ai réussi à parler que le lendemain après-midi.



Setlist :

Hope Drone
Moya
Albanian
Monheim
Chart #3
World Police and Friendly Fire
She Dreamt She Was a Bulldozer, She Dreamt She Was Alone in an Empty Field
Rockets Fall on Rocket Falls
Dead Metheny
BBF3


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Godspeed You! Black Emperor
MessagePosté: Fév 01, 2011 20:15 
Roux officiel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 14, 2006 20:26
Messages: 7134
Localisation: 48° 38′ Nord 2° 00′ Ouest
Raaah salaud tu as pu les voir ! :D

Bah sur XS yen a qui ont trouvé ça bon sans que ce soit génial, mais apparemment ils les avaient déjà vu ya 10 ans donc ça reste la même chose :P.

_________________
Galette saucisse !
"if people don't like it now, they will" Albert Ayler


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Godspeed You! Black Emperor
MessagePosté: Fév 01, 2011 20:43 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 09, 2008 16:28
Messages: 222
Localisation: Marseille
Le Batman, sur le forum, il dit de la merde ; ils n'ont pas fait que leur travail - mais c'est probablement l'impression qu'il en a eue s'il était fatigué. C'est là qu'on réalise à quel point c'est une musique qui s'écoute : au calme + en possession de ses moyens + avec l'humeur adéquate.
Perso, j'avais tout fait pour ne pas avoir envie ni de pisser, de boire ou de manger, et ne pas être fatigué, et je m'étais installé confortablement dans une humeur semi-léthargique les deux jours précédents (hehe).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Godspeed You! Black Emperor
MessagePosté: Fév 21, 2011 17:07 
Roux officiel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 14, 2006 20:26
Messages: 7134
Localisation: 48° 38′ Nord 2° 00′ Ouest
Au fait si tu veux un souvenir je crois que la totalité des concerts de la tournée ont été bootleggés. (en tout cas ceux de Paris et Marseille l'ont été en ce qui concerne la france)

_________________
Galette saucisse !
"if people don't like it now, they will" Albert Ayler


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com