Led Zeppelin forum

de père en fils depuis 2001
Nous sommes le Fév 27, 2021 3:10

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 435 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 ... 22  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Aoû 27, 2007 1:24 
Martopiqueur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 12, 2006 22:10
Messages: 936
C'est pas police ou les places de concert sont a 200 euros ?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Aoû 27, 2007 1:24 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 25, 2006 18:15
Messages: 964
J'en sais rien c'est pas moi qui paie.

_________________
"The religion of one age is the literary entertainment of the next"
Ralph Waldo Emerson


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Aoû 27, 2007 1:27 
Martopiqueur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 12, 2006 22:10
Messages: 936
240 $ le billet aux enchaire sur TicketMaster, la billeterie officielle :

http://www.ticketmaster.ca/auction/1000 ... dp_auction

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Aoû 27, 2007 1:31 
Logorrhée transcendantale lèche-cul (*)
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Avr 10, 2007 11:49
Messages: 3793
Psyché a écrit:
J'en sais rien c'est pas moi qui paie.


C'est bien une réponse de femme ça...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Aoû 27, 2007 1:34 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 25, 2006 18:15
Messages: 964
:wink:

Je viens de voir sur le site de la FNAC que ça va de 56 à 111€.

_________________
"The religion of one age is the literary entertainment of the next"
Ralph Waldo Emerson


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Aoû 27, 2007 18:31 
Listen to this Scarabichou
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 12, 2006 13:03
Messages: 1023
Psyché a écrit:
Je suis invitée à voir The Police à la fin du mois, c'est marrant de réécouter ça.


56 euros alors qu'en Suisse y a rien en dessous de 75 euros...
LA RAGE ! :evil:

_________________
"to expand the frontiers of contemporary popular music at the risk of being very unpopular"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Aoû 30, 2007 14:37 
Logorrhée transcendantale lèche-cul (*)
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Avr 10, 2007 11:49
Messages: 3793
http://www.cabaretvert.com/

Je me tate pour savoir si j'y vais.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Aoû 30, 2007 14:45 
Martopiqueur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 12, 2006 22:10
Messages: 936
Déduction Transcendantale a écrit:
http://www.cabaretvert.com/

Je me tate pour savoir si j'y vais.


Ah oui et c'est agréable ? :mrgreen:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sep 22, 2007 10:43 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sep 21, 2007 17:20
Messages: 167
Localisation: paris
Gorillaz a écrit:
Alors que je croyais le concert terminé a ma grande tristesse, vlati pas que j’entend les accords de Mama kin, alors la c’ est l’ hystérie, un grand moment de jubilation,


c'etait d'autant plus jubilatoire que mama kin n'etait meme pas prevue et qu'ils l'on joue lumieres rallumees.
tous les shows de cette tournee se terminaient pas walk this way exepte paris a tel point que sur aeroforce one la set list ne comprenait pas mama kin.ca a ete rajoute quelques jours plus tard.
c'etait du grand , du tres bon aerosmith.d'ailleur les shows de ce mini world tour ont ete dans l'ensemble une grande reussite.
amicalement
jean michel

_________________
long live rock n' roll


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sep 28, 2007 4:12 

Inscription: Oct 24, 2006 15:21
Messages: 85
Rock the Bells @ Hyundai Pavillon Glen Helen, San Bernardino – 11/08/07

Je fais tout mon possible pour m’intégrer à la vie californienne, je prends donc la freeway 15 dans une Pontiac en écoutant du Weezer.
J’arrive sur place à 10h30. L’ouverture des portes est à 11h00 et la file d’attente est longue.
Pour ne pas faire de conneries, je me renseigne, ou du moins j’essaie, les gens semblent au courant de tout et de rien, je trouve finalement un gars du festival qui me dit que je suis dans la bonne file, et qu’il faudra que je passe au guichet WillCall pour avoir mon ticket avant d’aller a l’entrée (j’ai acheté mon billet online).
Vers midi 15, après une première fouille et l’obligation de mettre ma bouteille d’eau a la poubelle, on me dit une fois que je l’ai atteint que le guichet qu’on m’a dit indiqué et qui pourtant portait bien la mention WillCall ne faisait pas les tickets WillCall ce jour la, et que je dois aller a la main stage box office…
Comme je suis malin, je découvre que les navettes en voiturettes de golf ne sont pas réservées a ceux ayant un pass vip, et surtout qu’elles me mèneront tout droit la ou je veux.
Midi 30, je découvre donc l’immense file d’attente qui mène a ces fameux guichets… Je gruge, et j’arrive à me placer a mi chemin (Dieu merci), malgré 2 bondasses de LA qui me traitent de Asshole. Mes voisins de files sont deux « anarchistes » de l’Utah qui ont fait plus de 1200 km la veille pour venir en voiture. Ce fut très instructif de discuter avec eux, enfin surtout pour eux, a les écouter ils vivent dans un état répressif dirigé par des mormons flagellants les privant d’alcool : les bières dans cet état ne peuvent pas dépasser 3% d’alcool, et les alcools forts ne peuvent être achetés que dans des magasins d’états très contrôlés. Je réponds donc a toutes leur questions sur l’Europe, l’absinthe, le cannabis, les partis politiques, … Ils sont fascinées de découvrir a quel point c’est différent de l’Utah, déjà que la Californie et l’Utah sont déjà très différents…
1h45 plus tard, j’arrive EN-FIN face aux guichets, je me colle à la vitre du guichet pour profiter de la clim. Ah oui, j’ai oublié de dire que San Bernardino c’est a presque une heure de route a l’Est de LA, donc c’est le désert (ou presque), et il fait très chaud (la météo annonçait 100°F a l’ombre ce jour la…)

10$ la grande bière (environ 60cl) : ce festival va me couter une fortune… heureusement que j’ai fait des sandwichs…

Mais la première chose est de chopper les horaires quelques part… au stand info on me dit qu’il me faut recopier les nouveaux horaires… génial…

Direction la scène 2 car il n’y a pas d’ombre devant la scène principale (si j’ai bien compris les horaires, y’avait EPMD qui y jouait a ce moment la). En fait la scène 2 est jumelle à la scène 1. Des qu’un concert termine sur la scène 1, un autre commence sur la scène 2. Ce n’est pas mal du tout comme system. Ainsi j’enchaine (à l’ombre de la régie) The Coup puis MR. Lif. J’ai bien aimé The Coup, c’était funkie, y’avait des guitares, une basse, un saxe, bref c’était bien différent de tous les classiques 2 (ou +) MCs plus un DJs que je verrai dans l’après midi (comme MR Lif notamment, qui en fait n’était pas mal).
Je file ensuite vers la grande scène car suivant les nouveaux horaires devrait s’y produire Mos Def ! Je poirote devant 25 minutes (normalement l’écart maximum entre 2 concert sur cette scène est de 15 minutes) mais Mos Def n’arrive jamais, j’ai l’impression qu’il a été annule ou décalé et que le MC de Supernatural assure l’intérim. Tant pis, pas de Mos Def. Donc retour aux scènes jumelles. Le hip hop de Brother Ali me plait bien, 2 filles du public m’expliquent qu’en fait, qu’il y a aussi Cage sur scène et que c’était pour cela que le concert avait été rallongé.
Le concert de Sage Francis qui suit est vraiment très bon, ca m’a fait un peu la même sensation que la première fois que j’ai vu Saul Williams (sauf que Saul Williams boxe quand une ou 2 catégories au dessus). Les annulations ont du bon, car Sage Francis a joué 15 minutes de plus que « prévu ».
J’hésite ensuite à rester pour Felt, ou d’aller voir Public Ennemy. Comme Felt est en retard (au moins 10 minutes…), je vais voir Public Ennemy. Grosse erreur. C’est mou, chiant, et déjà vu. Y’a quand meme un ou 2 titres pas mal, mais c’est bof.
L’autre point négatif de ce concert, c’est que les kids latinos campant dans la fosse y sont toujours en masse depuis le début de la journée. Y’avait pas moyen de s’infiltrer « pendant mos def », ca ne s’est pas arrangé depuis. Tant pis je verrai les rage de loin, très loin… (Il y a 65000 spectateurs en tout…) et comme The Roots jouent après, y’a plus moyen de tenter d’aller chopper une meilleur place (ni de jeter un œil aux scènes jumelles)

Arrivent donc la très nombreuse troupe de The Roots. C’est impressionnant pour un festival hiphop, d’ailleurs 90% du public semblent ne rien comprendre. Trop rock, et trop complexe pour les amateurs de hiphop, pas assez brut et rebelle pour les fans des rage, peut être ? J’ai presque envie de dire trop classieux. En tout cas, le groupe ne se décourage pas, et au bout de 20-30 minutes la fosse semble enfin commencer par apprécier. Les nouveaux morceaux s’intègrent a merveille dans leur show, et finalement le public en redemandait a la fin, allez comprendre, c’est ca The Roots.

A partir de maintenant, vont s’enchainer les 3 têtes d’affiches de la journée. Il n’y a plus de concerts sur les scènes jumelles, et les 65000 spectateurs se massent devant la grande scène.
Cypress Hill ouvre donc la série, avec son roi squelette gonflable. Leur concert sera incisif, percutant et provocateur, comme d’hab en fait… sauf que cette fois ci, je suis moins dans le coup que les autres fois, et que ca me touche beaucoup moins.

L’accueil du Wu Tang par le public et ses dizaines de milliers de pairs de mains formant le fameux « W » m’auront fait presque douter de la véritable tête d’affiche du festival. Le son a bon être parfait, la mise en scène exceptionnelle, les temps morts inexistants, l’ambiance incroyable, j’ai du mal à me retrouver dans la « mythologie » perso du groupe. Probablement, contrairement au public, je n’ai pas de nostalgie pour ce groupe qui fut surement le groupe de rap le plus innovateur de son époque.

Aussi bizarre que ca puisse paraitre, la tête d’affiche du plus gros festival de rap/hiphop de la planète est un groupe de rock. Certes un groupe fusion fortement influencé par le rap primitif des 80s, mais quand même. De toute façon, le but de ce festival est de promouvoir le hiphop, nul doute qu’avec leur simple présence les Rage Against The Machine contribuent à casser le clivage rock/rap (j’ai aperçu des metaleux tout de ManOwar vêtus dans la foule !)
Je regrette vraiment de ne pas avoir fait cette review plus tot, car maintenant je commence par douter de la setlist qui dans le desordre devait quand meme ressembler a peu prêt a ca :
Testify
Bulls On Parade
Vietnow
Guerrilla Radio
Bombtrack
Sleep Now In the Fire
War Within A Breath
People of The Sun
Down Rodeo
----
No Shelter
Killing In The Name
Bullet In The Head
----
Know Your Enemy
Freedom
Township Rebellion

Une setlist donc quasi parfaite en ce qui me concerne (même si c’est toujours trop court…) ils ont commencé « en douceur » par Testify, Bombtrack a été orgasmique tout comme Vietnow que je n’osais même pas espérer voir (mon morceau préféré en dehors de l’album éponyme), les rappels très intenses, je ne parlerai même pas du public qui était vraiment déchainé (j’ai jamais de pogo aussi massifs se former aussi loin de la scène, mes cotes s’en rappellent encore)
Le discours de Zach est toujours aussi engagé. Toutefois, je me demande s’il n’y avait pas une pointe d’ironie quand il nous disait qu’on (le public) était probablement « the best génération », alors que cet échantillon de génération allait voir des festivals à 70$ la journée, avec un parking à 20$, la bière à 10$ en portant des teeshirts du Che a 25 ou 30$. Il suffit d’avoir les moyens pour être les meilleurs ?

Top:
1/ Rage Against The Machine
2/ The Roots
3/ Sage Francis
4/ Cypress Hill
5/ Brother Ali

_________________
"Tout est musique! Excepté Coldplay" Robert Plant (Munich, 25.11.05)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sep 28, 2007 11:45 
Roux officiel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 14, 2006 20:26
Messages: 7138
Localisation: 48° 38′ Nord 2° 00′ Ouest
Whoa t'es en california babass ?! la classe...bonne grande review merci..and have fun !

_________________
Galette saucisse !
"if people don't like it now, they will" Albert Ayler


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 01, 2007 15:24 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 25, 2006 18:15
Messages: 964
Bon j'ai vu The Police hier et c'était bien cool. Pour ceux qui connaissent et que ça intéressent voilà la set list:
Citation:
Message in a Bottle
Synchronicity II
Walking On The Moon
Voices Inside My Head
When The World Is Running Down
Don't Stand So Close To Me
Driven To Tears
Truth Hits Everybody
Hole In My Life
Every Little Thing She Does Is Magic
Wrapped Around Your Finger
De Do Do Do De Da Da Da
Invisible Sun
Walking In Your Footsteps
Can't Stand Losing You
Roxanne
King Of Pain
So Lonely
Every Breath You Take
Next To You


En première partie c'était Fiction Plane (le groupe du fils de Sting);je n'ai pas trop accroché, aucunes chansons n'ont retenus particulièrement mon attention...

_________________
"The religion of one age is the literary entertainment of the next"
Ralph Waldo Emerson


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 01, 2007 19:09 
Tête de Mule
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 12, 2006 1:55
Messages: 2979
parait que le son n'etait pas terrible ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 02, 2007 1:48 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 25, 2006 18:15
Messages: 964
Ah bon?...il me semblait bon...

_________________
"The religion of one age is the literary entertainment of the next"
Ralph Waldo Emerson


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 07, 2007 15:37 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 25, 2006 18:15
Messages: 964
Samedi prochain il y a un concert de Bloodhound Gang j'ai des amis qui y vont et j'hésite à les suivre...

_________________
"The religion of one age is the literary entertainment of the next"
Ralph Waldo Emerson


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 07, 2007 17:04 
Logorrhée transcendantale lèche-cul (*)
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Avr 10, 2007 11:49
Messages: 3793
C'est nul.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 07, 2007 18:17 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 25, 2006 18:15
Messages: 964
C'est clair que musicalement c'est pas terrible mais je pensais que ça pouvait être marrant à la limite.

_________________
"The religion of one age is the literary entertainment of the next"
Ralph Waldo Emerson


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 07, 2007 18:32 
Boulet
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 19, 2006 16:21
Messages: 1705
T'as vu RATM, putain quoi. Et t'oses faire la fine bouche, avec la setlist de taré que tu t'es payé?

_________________
Véronique a écrit:
haaa Forest Gump, un de mes film préféré.......... :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Oct 30, 2007 11:00 
SCORPIONS : Paris Bercy , 29/2/84

Grand jour pour les Franciliens. En ce jour béni du 29 février 1984, fut inauguré le Palais Omnisports de Paris Bercy . Je m' y rendis en compagnie de Rem77 et d' un de ses collègues.
Pour cette toute première affiche, les Scorpions y font une halte pour célébrer la parution de leur dernier album en date Love At First Sting qui , à cette époque , fut un immense succès notamment grâce à la ballade Still Loving You. Cela constitue le dernier concert européen.
Dans leurs valises , les Teutons ont emmené les rugueux Irlandais qui se font appeler les Mama's Boys . Fiers de leurs 2 albums Plug It In et Turn It Up , les frères Mac Manus délivrèrent un show torride sans fioritures.

Quelques instants plus tard , les lumières s' éteignirent à nouveau pour signaler l' arrivée des Scorps dans un nuage de fumée après une introduction pour le moins cataclysmique . Coming Home déboula tel un ouragan sur le P.O.P.B et fut aussi enchaîné à Blackout qui reçut un accueil chaleureux de la part du public. Visiblement , le gang de Hannovre n' a pas l' intention d' effectuer de temps mort . En effet , survient Loving You Sunday Morning dans une version apocalytique . Les musiciens sont heureux d' être présents ce soir , sachant qu 'ils inaugurent une enceinte dont on s' apercevra par la suite que l' acoustique ne se révèlera pas excellente.
Deuxième titre du nouvel album : Bad Boys Runnin'Wild . La version proposée fut magnifique surtout au niveau de l' introduction du riff . Klaus Meine semble en voix (il va vite déchanter et ce , dans les deux sens du terme). Le titre achevé , le vocaliste remarqua que dans la fosse , certains spectateurs se bousculaient voire se battaient . Il les somma de stopper immédiatement sous peine d' arrêter le concert qui devait être" considéré comme une fête", tels furent ses propos. 1er incident sans conséquence.
Meine annonça Make It Real d' Animal Magnetism qui fut interprété avec maestria . J' aimé toujours aimé cet album notamment pour ce titre , Don't Make No Promises et Lady Starlight .
Big City Nights , autre nouveau titre met tout le monde d' accord , tant la puissance de feu fut "meurtrière" ce soir-là . Le titre que beaucoup d' aficionados de la guitare survint juste après , puisque Meine s'écria "Coast To Coast !!!!!!!!! " . Il est fort dommage que le Schenk ne fit pas d' apparition comme le firent Meine et Rudolf Schenker lors d' un concert du MSG à l' Hammersmith Odeon de Londres en octobre 83 sur Doctor Doctor d' UFO . Le tout sera immortalisé sur l' album live Rock Will Never Die.
Les notes d' Always Somewhere résonnèrent dans l' arène , provoquant dans le public , une réaction émue , tant ce titre est BEAU . Et puis , le deuxième incident survint . Soudain , Klaus Meine quitta la scène . Interloqués , nous nous demandâmes ce qui se tramait . Pendant ce temps , les quatre autres musiciens poursuivirent la chanson . Et là , il y eut un grand moment d' émotion , nous chantâmes couplets et refrains d' Always Somewhere .Inoubliable !!!!!!!!!!!!!! Le titre achevé , Klaus Meine , après quelques minutes de flottement , revint en s' excusant de la panne vocale dont il avait été victime . Quelques temps plus tard , il sera opéré d' un polype au niveau des cordes vocales. Holiday fut interprété avec son lot d' émotion puisque comme sur le titre précédent , nous prîmes une part déterminante . C'est ailleurs cette version qui fut retenue pour figurer sur le double live World Wide Live qui sortira courant 85.
Le single choisi pour Love At First Sting , Rock You Like A Hurricane , fut , somme toute , interprété dans une version efficace mais classique.
S' ensuivit Can't Live Without You délivré dans une version ultra- rapide enchainé au solo de batterie d' Herman Rarebell qui nous fit état de son talent. Don't Make No Promises suivit de près dans une version particulièrement enlevée . L' autre grand morceau de Blackout , Dynamite , fut exécuté avec une puissance telle , qu ' à son terme , nous fûmes assommés par tant de décibels .
Ce fut ensuite au tour de The Zoo qui s' étira sur plus de 6 mn , titre durant lequel Meine exhorta le public à se manifester encore davantage . Another Piece Of Meat clôtura cette grand'messe dans une magie indescripitible . Le public était aux anges .
Le rappel ne fut pas bien long puisque les cinq Teutons revinrent interpréter Can't Get Enough dans un déluge de décibels.
Voilà pour ce souvenir , grâce bien évidemment au boot récupéré depuis . Disons que nous eûmes l' impression d' assister à un concert émotionnellement très fort , notamment sur Always Somewhere et Holiday


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Nov 17, 2007 15:51 
Illuminé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 12, 2006 11:19
Messages: 2036
Localisation: Cotes d'armor
vendredi 16 novembre
Signal sur bruit... Bourges... Improvisation microparlante expérimentale traditionnelle noiso-éléctrique et toc.
ERikm - performance électronique

samedi 17 novembre
Géraldine Keller chant - Jean-Luc Cappozzo trompette, bugle

Home concept 9 : Paul Laurent électroacoustique - Mathias Hubert contrebasse, électronique
Projet commun de Paul Laurent et de Mathias Hubert qui mêlent sons électroniques et performance installation / vidéo.

Super génial.
Enfin...
JE suis arrivé en avance, tombé sur un type hagard et perdu qui cherchait le lieu du cocnert, on s'associe et il m'apprend qu'il est le bassiste du groupe de ce soir. mathias, donc.
Je rentre par derrière, sans payer donc.
Je parle aux musiciens.
Puis concert, formidable. N'importe quoi, sons et bruits sans sens ni directions, brouaoum, tilib. La musique est batue à plat et fuit devant la folie du bruit brut sans complication, balm boum, wham wham.
Puis bar el bongo avec tout ce monde, le dj passe les monks, i hate you et le morceau précédent, génial je tombe au bar sur stéphane marart, qui me paye un verre, en plus d'être très sympathique, il est marié et a un enfant mais est accompéganié de mariala (un nom qui y ressemble, avec du m et du a a n'en plus finir c'est beau c'est plein ca donne envie) qui se colle a moi je la plotte sans vergogne, elle se froote a ma queue dure, stéphane me raconte, j'écoute il est intéressant, mariana est partie, le bar ferme, je suis dehors, je suis les musiciens mon sac cocule ma bouteille de lait s'est ouvert la vodka embibe mes cours. Dommage mais pas grave, j'ai fini mes partiels. Je rentre chez moi et me couche. Il ets midi je me lève, écoute les shaggs, vide la moitié d'une bouteille, appelle un ami, glad to talk to him, de copie de martini et viens là, en face de vous.
La musique c'es de la merde, vive le bruit.

_________________
?


Dernière édition par Barlouzeman le Nov 17, 2007 15:56, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 435 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 ... 22  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com