Led Zeppelin forum

de père en fils depuis 2001
Nous sommes le Oct 23, 2019 15:18

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Topic Keiji Haino / Fushitsusha / Lost Aaraaff / Nijiumu etc
MessagePosté: Avr 08, 2008 18:09 
Sushifever
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 27, 2006 0:12
Messages: 4197
Image

Né en 1952 à Chiba, JP, Haino Keiji (灰野敬二) est un musicien d’improvisation particulièrement porté sur le bruitisme. Il est impliqué dans bon nombre de projets depuis son « explosion médiatique » des années 1990, favorisée notamment par Thurston Moore ou John Zorn, et propose donc une discographie bien fournie. On le considère aujourd’hui comme une figure de proue de l’underground nippon.

Après avoir suivi des cours de théâtre et de musique d’improvisation dans les années soixante (à l’instar de jeunes artistes japonais épris de liberté), Haino fonde Lost Aaraaff en 1970, groupe à tendance free jazz rappelant l’énergie de Cecil Taylor. Cette première expérience le marque à vie, l’adrénaline le poussant à des états de transe incontrôlables ; poussés par leur propre énergie, ils commettront des excès dont Haino ne veut plus entendre parler - comme le sacrifice d’une volaille sur scène, qui a fait de lui un végétarien. A l’époque, déjà vêtu de noir de la tête aux pieds, Haino ne cherche à exprimer que sa nature.

Il fonde par la suite son projet de longue haleine, le power band Fushitsusha, dont les premiers témoignages live datent de 1978. Cette formation laisse libre court à l’esprit « rock » de Keiji Haino, en grand amateur de Blue Cheer ou des Doors, et délivre un rock psychédélique lourd et torturé. De longs morceaux extatiques comme des parodies de guitar hero en slow motion. En concert, Fushitsusha ne mise pas sur le talent ou la maîtrise des instruments, mais sur l’accumulation d’énergies à la recherche d’une symbiose dynamique. C’est ainsi que le line-up change au fil du temps ; leur période faste (1989-1993) est marquée par la sortie de leur premier double album live, intitulé par son numéro de catalogue (PSF3/4) ou « 1st Live », référencé comme l’un des meilleurs albums de rock japonais jamais sortis.

Passionné de musique de troubadour et du traditionnel asiatique, Keiji Haino lance son premier LP en 1981 : « Watashi Dake? » qui marque le début d’une carrière solo prometteuse, en avance sur son temps. Des enregistrements plus primitifs existent, témoignant de son affirmation de caractère : alors que Merzbow est considéré aujourd’hui comme le pape de la noise, c’est en 1973 que Keiji Haino semble créer de nulle part le style harsh noise (cf. disque 3 du coffret « Soul’s True Love », ou le live « Ama No Gawa »).
Dès lors, Haino n’aura de cesse de renouveler son répertoire, touchant à de nombreux styles auxquels il ne manque jamais de laisser son empreinte particulière ; explosions de noise (« I Said, This is the Son of Nihilism »), musique traditionnelle (« Tenshi No Gijinka », « Nijiumu »), vielle à roue (« The 21st Century Hard-y Guard-y Man »), solo de batterie (« Global Ancient Atmosphere »), guitare acoustique improvisée (« Hikari Yami Uchitokeaishi Kono Hibiki), power electronics (« Uchu ni Karamitsuiteru Waga Itami »), blues (« Black Blues ») ou d’autres ovnis absolument inclassables… tous réunis autour de sa voix, qu’elle soit rauque, gutturale ou simiesque, ou bien angélique, damnée, aérienne.

Au sein de ses différents projets, il développe un univers musical sombre, du néo-traditionnel introspectif aux expérimentations avant-gardistes. Porteur d’une quête spirituelle, il cherche à dialoguer avec l’univers, ne supportant pas la moindre chose « en ordre » ; la notion du vide « ma » prend toute son ampleur chez ce personnage, qui considère sa musique avant tout comme une symbiose, pas comme de la simple improvisation. Inutile de revenir sur ce qu’il a déjà fait : il considère son parcours comme un défi de chaque instant, un itinéraire dans le monde sonore. Keiji Haino voudrait explorer les sons ; retirer leur « couleur » ; changer leur « forme ». Malgré cela, il reste critique envers lui-même et ne pense jamais avoir véritablement évolué depuis ses débuts.

On le trouve aujourd’hui aux côtés de nombreux artistes, comme John Zorn, Mike Patton, Christian Marclay, Peter Brötzmann, Tatsuya Yoshida, Kan Mikami, Kazuki Tomokawa, Boris, Merzbow...

KEIJI HAINO - solos
Live on air theremin (vidéo d'un album officiel !)
Superbe solo électrique

FUSHITSUSHA - Live at Tokyo 1991
1ère Partie
2è Partie
3è Partie
4è Partie
5è Partie
6è Partie

Collaborations
Courte vidéo avec Yoshida et Patton

Il existe aussi un long solo de percussions en plusieurs parties sur YouTube. :D

Site de référence : http://poisonpie.com/sounds/haino/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Avr 08, 2008 18:19 
Roux officiel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 14, 2006 20:26
Messages: 7134
Localisation: 48° 38′ Nord 2° 00′ Ouest
Tu as osé......! :P



(poste aussi ça tu-sais-ou hein ;), ça aurait d'ailleurs intéresser plus de monde...)

_________________
Galette saucisse !
"if people don't like it now, they will" Albert Ayler


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Avr 08, 2008 18:21 
Sushifever
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 27, 2006 0:12
Messages: 4197
Hibernatus a écrit:
Tu as osé......! :P

Exactement, ça manquait quand même fichtrement de ça. :P


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Avr 08, 2008 23:28 
Roux officiel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 14, 2006 20:26
Messages: 7134
Localisation: 48° 38′ Nord 2° 00′ Ouest
Si tu m'envoies un album d'Haino super accessible et qui se prend pas la tête tu auras une chance que je l'écoute dans les 3 semaines qui suivent.

_________________
Galette saucisse !
"if people don't like it now, they will" Albert Ayler


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Avr 09, 2008 1:59 
Sushifever
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 27, 2006 0:12
Messages: 4197
Dans ce cas-là, je vais essayer de faire quelque chose pour son album Black Blues (version soft), ou alors carrément Affection. Je crois que ce sont les deux albums solo les plus accessibles.

Si je trouve des liens de DDL, je les mets sur ce topic ! :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Avr 09, 2008 5:07 
Bloqueur de jeux
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 12, 2006 5:06
Messages: 2187
Localisation: Là.
J'ai essayé, 3 vidéos.
.... Je fais pareil avec un micro au fond des toilettes, après avoir mangé beaucoup trop de chocolat.

_________________
Bridgekeeper: What is the air-speed velocity of an unladen swallow?
King Arthur: What do you mean? An African or European swallow?
Bridgekeeper: Huh? I... I don't know that.
[he is thrown over]
Bridgekeeper: Argh!
Sir Bedevere: How do know so much about swallows?
King Arthur: Well, you have to know these things when you're a king, you know.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Avr 09, 2008 8:59 
Sushifever
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 27, 2006 0:12
Messages: 4197
Pour le plaisir de la vanne : en même temps, même quand tu t'appliques avec ton micro, on te fait comprendre que c'est pas mieux. :roll:

J'ai pu trouver quelques liens qui fonctionnent encore pour avoir une petite appréciation rapide de ce qu'il a fait.

D'abord la version calme de Black Blues, un des albums les plus conventionnels de Haino, dans lequel il reprend quelques standards du blues à sa façon.
http://www.mediafire.com/?0zvg3yoxxk4
Puis Tenshi no Gijinka, carrément plus dans l'esprit traditionnel, très ambiant, donc au final pas non plus un défi à l'écoute. C'est aussi le plus connu et disponible car sorti sur Tzadik dans la collection New Japan...
http://www.mediafire.com/?cpdabmxvymc
Ici, c'est Uchu Ni Karamitsuiteru Waga Itami, album beaucoup plus dans la veine expérimentale maintenant, tout se joue sur theremin, une sorte d'album de DJ qui fait penser à du Marclay en plus aérien.
http://www.mediafire.com/?2yxe0mulgcx

Je vous conseille quand même d'écouter sa formation rock Fushitsusha dont j'ai parlé plus haut. Je crois avoir retrouvé des liens pour les deux premiers double albums live, si vous devez télécharger quelque chose, autant prendre Black Blues et le 1st Live de Fushitsusha.

PSF-3/4 (1st Live)
http://massmirror.com/025507695cf0f6181 ... ec6ac.html
http://massmirror.com/54675a8032b829466 ... 01cd9.html

PSF-15/16
http://massmirror.com/ef648b1b84475fba6 ... a7eff.html
http://massmirror.com/f6f5ebf55b5f1d04d ... 2ae82.html
http://massmirror.com/dfa89a14ad846bddc ... 9871a.html

Si vous avez une bonne action à faire aujourd'hui, vous me prenez ce premier live et vous écoutez les deux premières pistes. Ensuite, étant donné la nature de la zique, je crois pas évidemment à son succès sur ce forum - déjà que même parmi les noiseux, le Japon fait pas unanimité.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Avr 09, 2008 13:38 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Déc 12, 2007 0:02
Messages: 226
Localisation: le far west
born to be wild
J'ai compris, il sait joué de la guitare et il sait chanté (mal), séparément. Ce qu'il ne réussit pas, c'est joué de la guitare en chantant (mal) en même temps, prouesse technique qui semble magique pour tout bon non musicien qui se respecte. Mais comme il avait tout de même très très envie de se lancer dans la chanson, il a commencé à faire des trucs qui ne ressemblaient finalement à rien, en maquillant ça derrière le concept fumant du bruit, en voulant faire croire au monde entier que c'est de l'art parce que justement, personne n'y comprend rien. Alors que finalement.... c'est juste inaudible.

_________________
vive fip


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Avr 09, 2008 13:58 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mai 30, 2007 19:24
Messages: 412
Merci Bonzo, j'avais déjà écouté, et pour moi ça s'apparente un peu à la machina, ce sont des bruits qui réduisent la pensée à néant, des bruits qui lobotomisent, comme tout bruit dirons nous. ^^
Bref, je ne peux changer d'avis sur ce mouvement, mais je salue ton effort. :P

_________________
«Là, tout n'est qu'ordre et beauté, Luxe, calme et volupté.»


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Avr 09, 2008 14:20 
Sushifever
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 27, 2006 0:12
Messages: 4197
nicognac a écrit:
born to be wild
J'ai compris, il sait joué de la guitare et il sait chanté (mal), séparément. Ce qu'il ne réussit pas, c'est joué de la guitare en chantant (mal) en même temps, prouesse technique qui semble magique pour tout bon non musicien qui se respecte. Mais comme il avait tout de même très très envie de se lancer dans la chanson, il a commencé à faire des trucs qui ne ressemblaient finalement à rien, en maquillant ça derrière le concept fumant du bruit, en voulant faire croire au monde entier que c'est de l'art parce que justement, personne n'y comprend rien. Alors que finalement.... c'est juste inaudible.

C'est vrai, je crois que t'as TOUT compris. Merci pour cette brillante explication, une fine analyse :wink:

Necronomicon a écrit:
Merci Bonzo, j'avais déjà écouté, et pour moi ça s'apparente un peu à la machina, ce sont des bruits qui réduisent la pensée à néant, des bruits qui lobotomisent, comme tout bruit dirons nous. ^^
Bref, je ne peux changer d'avis sur ce mouvement, mais je salue ton effort. :P

Bon eh bien je suppose que c'est déjà pas mal :P

Encore deux vidéos.

Improvisation avec John Zorn, Yamatsuka Eye et Christian Marclay
Bref que du beau monde, moi j'aime bien, c'est très fun à regarder.

Performance live en 2007 @ No Fun Festival


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Avr 09, 2008 15:13 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Déc 12, 2007 0:02
Messages: 226
Localisation: le far west
Bonzofever a écrit:
nicognac a écrit:
born to be wild
J'ai compris, il sait joué de la guitare et il sait chanté (mal), séparément. Ce qu'il ne réussit pas, c'est joué de la guitare en chantant (mal) en même temps, prouesse technique qui semble magique pour tout bon non musicien qui se respecte. Mais comme il avait tout de même très très envie de se lancer dans la chanson, il a commencé à faire des trucs qui ne ressemblaient finalement à rien, en maquillant ça derrière le concept fumant du bruit, en voulant faire croire au monde entier que c'est de l'art parce que justement, personne n'y comprend rien. Alors que finalement.... c'est juste inaudible.

C'est vrai, je crois que t'as TOUT compris. Merci pour cette brillante explication, une fine analyse :wink:

Merci, j'ai été la chercher très très loin celle ci.
Bon, aller, maintenant, sans déconner, à quoi ça sert? Quel est l'intérêt? Où est le plaisir dans tout ça?

_________________
vive fip


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Avr 09, 2008 16:05 
Sushifever
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 27, 2006 0:12
Messages: 4197
(désolé pour la tartine, j'ai un peu de temps à tuer)

Aux trois questions, la même réponse : si tu n'y trouves pas de l'utilité, du plaisir et/ou de l'intérêt, c'est juste que cette musique n'est pas faite pour toi. Certains ne supportent pas Genesis, d'autres se font chier en écoutant Frank Zappa... et les noiseux écoutent de la noise : chacun trouve midi à sa porte, c'est dans l'ordre des choses :lol: . Pour la musique, même si ça peut sembler hallucinant, il existe des types qui n'écoutent que de la musique bruitiste, expérimentale ou classée "avant-garde". Le principal souci, c'est qu'ils passent souvent pour des glands qui, à défaut de connaître la "bonne" musique, passent leur temps à écouter des trucs obscurs parce que c'est la classe. Evidemment, cela existe, mais ils sont très facilement repérables.

Souvent, on compare tout ce qui peut se rapporter au "bruitiste" à l'album MMM de Lou Reed... certains disent qu'il est génial, d'autres absolument nul -personnellement, je ne lui trouve aucune valeur artistique. A côté, tout le monde s'accorde à dire que le Velvet Underground est un groupe majeur, génial. Or, la question à se poser il me semble, c'est pourquoi ce succès est-il si immense alors que le VU partageait des valeurs communes avec la noise ? (bruitisme, underground, engagement, garage)
L'exemple le plus flagrant c'est celui de la technique. Importe-t-elle autant, finalement ? La batteuse ne savait pas jouer, mais ce n'est pas là l'important. Aujourd'hui, les White Stripes marchent bien ; et encore une fois badaboum, une totale amatrice à la batterie. Bien sûr, on adhère ou pas, mais il semblerait que même dans le "mainstream" musical, on ait droit à nouveau à une mise en valeur de la non-technicité. Or dans une partie de la noise (c'est si vaste), la technique est au dixième plan. On peut donc rapprocher la noise du punk...

(Parenthèse) D'un autre côté, personne n'a vraiment entendu parler des Rallizes Dénudés : le VU japonais... avec les "amplis poussés à 11". Parce que nous avons une relation plus privilégiée avec les pays occidentaux ? donc avec notre propre culture. Si certains sons peuvent ressembler à des "concerts de chats" (comme disaient si bien les US au Japon dans les années 60, à propos de la musique traditionnelle), il faut parfois essayer de les placer dans un contexte.

Bon je pourrais encore blablater et sortir d'autres exemples, mais je pense qu'on a compris qu'il est bien plus facile de refuser un univers que d'essayer de le comprendre. En plus de ça je pars dans tout les sens, alors je reviens vite fait sur le sujet.

Ca peut sembler tiré par les cheveux, mais j'ai du mal à concevoir la musique sans m'imaginer un peu de foutoir. Il faut que ça déborde, que l'énergie arrive, même si c'est dans l'excès. Avec Keiji Haino, malgré les apparences, la technique y est. On peut critiquer ce type sur la forme - car en toute honnêteté, soit on adore, soit on déteste ce qu'il fait. En revanche, sur le fond, ce type est irréprochable. Comment oser penser qu'il ne fait que se parodier ? comme le disait très justement dom's, Haino est du genre à nous montrer du doigt ce qui est noir dans le monde - l'indésirable. Pour mieux le porter à la lumière. Et je trouve le résultat beau. Terrifiant, mais beau.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Avr 09, 2008 16:41 
Boulizique
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 14, 2006 20:39
Messages: 5364
Localisation: Une région au bord de l'aise ...
Oui Benji et merci !
Lu hier soir ton texte et vues les vidéos. C'est carrément une somme, Keiji est comme quelques autres un observateur du 20° siècle et un visionnaire du 21°. Le lourd métalisme du son, les exhortes vocales, la gestuelle presque incantatoire éloignent forcément tout jugement du simple territoire musical et sonore pour aller beaucoup profondément dans d'autres directions : par exemple l'acceptation que c'est bien notre monde qui est comme ça, tel qu'il le décrit en en prêchant sonorement les limites, les défauts et en mettant le doigt sur les atrocités qu'il vomit continuellement depuis des siècles. Le 21° siècle ne sera pas forcément celui des lumières, l'obscurantisme est partout. La noirceur de certaines des musiques de Keiji dépeint celà et nous met en garde.

Donc si, comme dans les vidéos, sa musique peut se révéler dure et âpre à l'oreille, c'est que c'est aussi notre monde qui l'est, et elle nous empêche, si l'on veut bien lui accorder crédit, de fermer les yeux, de se cacher derrière des oeillères et elle nous met le museau dans la mouise...

;)

PS: Là par exemple j'ai écouté tout à l'heure sur last.fm le morceau The Born One tiré de A Challenge To Fate , ça donne tout à fait cette impression d'un "dernier homme" se promenant dans une ville en ruine, vociférant au lourd silence, une sorte de Diogène du futur muni de sa lanterne/guitare, cherchant, lui aussi, "un homme" ...

_________________
"Ne jetez pas la pierre au jazz adultère, je suis derrière"

blog - myspace -
last.fm - forum


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Avr 09, 2008 17:44 
Roux officiel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 14, 2006 20:26
Messages: 7134
Localisation: 48° 38′ Nord 2° 00′ Ouest
Bonzofever a écrit:
Dans ce cas-là, je vais essayer de faire quelque chose pour son album Black Blues (version soft), ou alors carrément Affection. Je crois que ce sont les deux albums solo les plus accessibles.

Pas forcément du solo hein, tu peux me mettre du Futsimachin, si ya d'autres instruments ça sera surement moins chiant.

Citation:
Le principal souci, c'est qu'ils passent souvent pour des glands qui, à défaut de connaître la "bonne" musique, passent leur temps à écouter des trucs obscurs parce que c'est la classe. Evidemment, cela existe, mais ils sont très facilement repérables.

> Mighty Moon :ptdr:

_________________
Galette saucisse !
"if people don't like it now, they will" Albert Ayler


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Avr 09, 2008 18:28 
Sushifever
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 27, 2006 0:12
Messages: 4197
Merci beaucoup dom's de ton petit message :) :wink:

Hibernatus a écrit:
Pas forcément du solo hein, tu peux me mettre du Futsimachin, si ya d'autres instruments ça sera surement moins chiant.

Bah regarde plus haut, je donne les liens pour deux double albums live, si ça c'est pas la classe... :wink: tous les deux sont considérés comme de gros albums dans leur année respective.

Hibernatus a écrit:
> Mighty Moon :ptdr:

Par exemple :mrgreen:


Dernière édition par Bonzofever le Avr 09, 2008 19:53, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Avr 09, 2008 19:23 
Mr. Personne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 12, 2006 3:04
Messages: 1853
Là je suis dans Beethoven et Bach, je voudrais pas causer à mes tympans un changement que j'imagine trop brutal, mais j'écouterais.

_________________
"On ne peut être et avoir été. Mais si ! On peut avoir été un imbécile et l'être toujours." Léon Bloy


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Avr 09, 2008 19:25 
Sushifever
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 27, 2006 0:12
Messages: 4197
Merci :wink: je te conseille, comme à tout le monde, de prendre le premier Fushitsusha.

Sinon il a fait des trucs très très calmes, ambiants et drones aussi, il faut pas le voir simplement comme un guitar hero hurleur.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Avr 09, 2008 19:28 
Roux officiel
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 14, 2006 20:26
Messages: 7134
Localisation: 48° 38′ Nord 2° 00′ Ouest
Bah ne poste pas des vidéos ou il fait ça alors. Et mets des plus calmes pour illustrer ;).

_________________
Galette saucisse !
"if people don't like it now, they will" Albert Ayler


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Avr 09, 2008 19:46 
Sushifever
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Aoû 27, 2006 0:12
Messages: 4197
Il existe une cassette VHS de solo de percussions... Si on ne s'intéresse pas aux résonances des instruments, on se fait vite chier, mais moi en tant que percu, j'adhère complètement. On sent qu'il a travaillé sa façon de jouer.

Percussion Solo, Part Deux, avec des petits xylophones.
Percussion Solo, Part Six, cymbales. Son impressionnant passée la première minute !
Je précise quand même que par moments, je suis convaincu qu'il se plante... dommage. Je ne suis pas particulièrement client de ces prestations. Il y a trop souvent du déjà-vu je trouve.
Sinon encore quelque chose, power electronics :
http://fr.youtube.com/watch?v=68_ZPBwRE8k
mais c'est pas ce qu'on appelle quelque chose de calme...


Dur de trouver Nijiumu ou autres.

J'ai oublié de préciser quelque chose aussi. Contrairement à la quasi-totalité des artistes, les live de Keiji Haino sortent sans overdub - ce qui est assez incroyable quand on voit tous les sons qui se déploient.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Avr 09, 2008 19:50 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Déc 20, 2007 20:50
Messages: 357
Localisation: bordeaux
Celui de mon groupe est aussi sorti sans overdubs... On aurait peut être du en même temps ! :lol:

_________________
autant la clope raccourcit ma vie, autant la pipe l'égaye - www.alcoda.fr


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com